Reconditionnées avant expédition  •  Mises à la vue  •  Satisfait ou Remboursé

Comment lire votre ordonnance de lunettes ?

Comment lire votre ordonnance de lunettes ?

 

Comprendre votre ordonnance de lunettes est essentiel pour choisir la correction adaptée à votre vision. Que vous souffriez de myopie, hypermétropie, astigmatisme ou presbytie, savoir lire et interpréter les informations fournies par votre ophtalmologue peut vous aider à mieux gérer votre santé visuelle. Voici un guide pour vous aider à déchiffrer les termes courants que vous pourriez rencontrer sur votre prescription.

Les termes clés de votre ordonnance

Œil Droit (OD) / Œil Gauche (OG)

Votre ordonnance spécifiera les corrections nécessaires pour chaque œil. OD signifie Œil Droit, et OG signifie Œil Gauche. Exemple :

  • OD : -2.00 (Sphère)
  • OG : -1.50 (Sphère)

Sphère (SPH)

La puissance sphérique du verre mesure la correction nécessaire pour la myopie (vision floue de loin) ou l'hypermétropie (vision floue de près). Une valeur négative indique la myopie(ex : -2.00), et une valeur positive indique l'hypermétropie(ex : +2.00).

Exemple :

  • OD : -2.00
  • OG : +1.00

Cylindre (CYL)

La puissance cylindrique du verre corrige l'astigmatisme, une condition où la courbure de la cornée est irrégulière, causant une vision floue ou déformée. Le cylindre peut être positif ou négatif (ex : -1.00).

Exemple :

  • OD : -1.00
  • OG : -0.50

Axe (AXIS)

L'axe de rotation par rapport à l’horizontale indique l'orientation de la correction pour l'astigmatisme, mesurée en degrés (ex : 180°).

Exemple :

  • OD : 180°
  • OG : 90°

Add (Addition)

Ce terme est principalement utilisé pour les verres progressifs et les verres unifocaux pour la presbytie. Il indique la puissance additionnelle à la vision de loin nécessaire pour obtenir la vision de près (ex : +2.00).

Exemple :

  • ADD : +2.00

Écart Pupillaire (PD)

L'écart pupillaire est la distance entre le centre de vos deux pupilles. Elle est essentielle pour le centrage des verres dans les montures.

Exemple :

  • PD : 63 mm

Types de Verres

Verres unifocaux

Ces verres sont conçus pour corriger une seule distance de vision, que ce soit pour la myopie, l'hypermétropie ou l'astigmatisme. Ces verres sont les plus courants et sont généralement utilisés pour les personnes qui n'ont besoin de correction visuelle que pour une seule distance, que ce soit de près ou de loin.

Exemple : Si vous avez une myopie de -2.00, votre verre unifocal sera de -2.00 dioptries.

Verres progressifs

Ces verres offrent une transition graduelle entre les différentes puissances, permettant de voir clairement à toutes les distances, idéaux pour les presbytes. Les verres progressifs sont particulièrement utiles pour les personnes qui ont besoin de corrections à plusieurs distances, comme celles qui souffrent de presbytie.

Exemple :

Si vous avez une myopie de -2.00 et une addition de +2.00 pour la lecture, les verres progressifs ajusteront la puissance pour chaque distance de vision.

Importance de l'examen de la vue

Un examen de la vue régulier est crucial pour détecter des changements dans votre vision et ajuster votre prescription en conséquence. Il est important de noter qu'une légère variation entre les examens est tout à fait normale. Ces variations peuvent dépendre de l'heure de la journée à laquelle l'examen est effectué et de votre état de fatigue. Par exemple, si vous êtes fatigué ou si l'examen a lieu en fin de journée, votre vue peut être légèrement différente que si l'examen est effectué le matin. Votre ordonnance pourrait inclure des termes techniques comme dioptries (la mesure de la puissance de correction nécessaire), qui vous indiquent la puissance sphérique ou cylindrique requise.

Pourquoi les variations se produisent-elles ?

Les variations dans les résultats des examens de la vue peuvent être influencées par plusieurs facteurs, notamment :

  • Fatigue : Vos yeux peuvent être plus fatigués à la fin de la journée, ce qui peut affecter les résultats.
  • Heure de la journée : La clarté de votre vision peut fluctuer au cours de la journée.
  • État de santé général : Des conditions comme la sécheresse oculaire ou des allergies peuvent temporairement affecter votre vision.
  • Stress : Le stress peut également avoir un impact sur la précision de votre vision lors d'un examen.

Interprétation et Sélection des Verres

Lorsque vous choisissez des lunettes reconditionnées, assurez-vous de bien comprendre votre ordonnance. Voici quelques conseils :

  • Vérifiez la puissance sphérique du verre pour chaque œil (OD et OG).
  • Si vous avez de l'astigmatisme, notez la puissance cylindrique du verre et l'axe de rotation.
  • Pour les presbytes, assurez-vous que l'addition pour la vision de près est correcte.
  • Mesurez avec précision l'écart pupillaire pour un centrage optimal des verres.

Choisir les bonnes lunettes reconditionnées nécessite une attention particulière à ces détails pour garantir que la correction visuelle est parfaitement adaptée. Les verres progressifs sont souvent préférés pour ceux qui ont besoin de corrections multiples, tandis que les verres unifocaux sont adéquats pour une correction simple.

Exemple d'ordonnance complète

  • OD (Œil Droit) : -2.00 SPH, -1.00 CYL, 180° AXIS
  • OG (Œil Gauche) : +1.00 SPH, -0.50 CYL, 90° AXIS
  • Addition (ADD) : +2.00 - Écart Pupillaire (PD) : 63 mm H2

Questions Fréquentes

Qu'est-ce qu'un trouble réfractif ?

Un trouble réfractif est un défaut visuel qui empêche la lumière de se focaliser correctement sur la rétine, entraînant une vision floue. Les principaux troubles réfractifs sont la myopie, l'hypermétropie, l'astigmatisme et la presbytie. Ces troubles peuvent souvent être corrigés avec des lunettes adaptées.

Quelle est la différence entre un ophtalmologiste et un optométriste ? 

  • Un ophtalmologiste est un médecin spécialisé en ophtalmologie qui peut diagnostiquer et traiter les pathologies oculaires et réaliser des chirurgies. Ils sont qualifiés pour traiter des conditions complexes et effectuer des interventions chirurgicales. 
  • Un optométriste est un professionnel de l'optique spécialisé dans la réfraction et la correction visuelle, et il peut prescrire des lunettes et des lentilles de contact. Ils se concentrent principalement sur les examens de la vue et la prescription de dispositifs correctifs.

Pourquoi est-il important de choisir des lunettes reconditionnées ?

Les lunettes reconditionnées offrent une alternative écologique et économique aux lunettes neuves. Elles sont soigneusement inspectées et restaurées pour garantir qu'elles offrent une correction visuelle optimale. De plus, en choisissant des lunettes reconditionnées, vous contribuez à la réduction des déchets et à la préservation des ressources naturelles.

Que faire en cas de vision trouble malgré les lunettes ?

Si vous ressentez une vision trouble malgré le port de vos lunettes, il est crucial de consulter votre ophtalmologiste ou optométriste. La vision trouble peut être due à une prescription incorrecte, une mauvaise adaptation des verres ou à des pathologies oculaires sous-jacentes qui nécessitent une attention médicale.

Comment mesurer avec précision l'écart pupillaire ?

L'écart pupillaire (PD) peut être mesuré par votre opticien lors de l'examen de la vue. Pour une mesure précise à domicile, utilisez une règle millimétrée et un miroir, ou demandez à une autre personne de vous aider. Mesurez la distance entre le centre de vos pupilles pour garantir un centrage optimal des verres dans les montures.

En comprenant ces éléments, vous serez mieux équipé pour choisir des lunettes qui répondent précisément à vos besoins visuels. Que vous ayez une vision convergente ou divergente, la bonne paire de lunettes reconditionnées peut améliorer votre qualité de vie. Assurez-vous toujours de consulter régulièrement un professionnel de la santé.

 

Laissez un commentaire